PHOTOGRAPHIE : L'Hyperfocale

Les tuto utiles ;)

Modérateurs COLON *VYP*, *Yark*

Avatar de l’utilisateur
RZ
Admin Yark
Message(s) COLON 11146
Inscription COLON Mer Déc 13, 2006 22:51
Localisation COLON Vers Nantes
CONTACTCOLON

PHOTOGRAPHIE : L'Hyperfocale

Message par RZ » Jeu Juil 28, 2011 14:37

L’hyperfocale ?

Si vous souhaitez maximiser la profondeur de champ intelligemment, notamment si vous faîtes de la photo de paysage ou de reportage, il vous faut connaître l’hyperfocale.

Oui, encore un nom barbare :D Rassurez-vous, on va y aller doucement, ça ne fera même pas mal :P Et le jeu en vaut la chandelle, car en connaissant et en utilisant l’hyperfocale, vous pourrez obtenir la plus grande zone de netteté possible. Et oui, c’est un peu plus compliqué que de mettre au point à l’infini ! En photo de paysage par exemple, il est assez important d’intégrer un avant-plan à l’image pour lui donner de la profondeur et d’augmenter son impact. Or en mettant au point à l’infini, vous obtiendrez souvent un avant-plan flou, ce qui n’est pas le but. L’hyperfocale va vous permettre de changer ça.


L’hyperfocale c’est quoi ?

Quand la mise au point est effectuée sur la distance hyperfocale, la profondeur de champ s’étend de cette distance hyperfocale jusqu’à l’infini.
Autrement dit, c’est la distance entre l’appareil photo et le début de la zone de netteté quand la mise au point est faite sur l’infini.


Autrement dit, faire la mise au point sur l’hyperfocale (c’est-à-dire à un endroit qui est situé à cette distance hyperfocale) permet d’obtenir la plus grande zone nette possible sur l’image.

Image
Voici ce qui se passe quand on effectue la mise au point à la distance hyperfocale.


Par quoi est-elle influencée ?

Elle est influencée par la longueur focale (50mm, 100mm, etc…), l’ouverture que vous avez choisie (f/2.8, f/5.6, f/22, etc…) et ce qu’on appelle le cercle de confusion (dont on ne va pas se préoccuper pour le moment car c’est assez complexe). Je ne vous donnerai pas la formule mathématique qui pique les yeux, car elle ne vous servirait à rien :D (si vous êtes matheux, vous pouvez consulter la page Wikipédia sur l’hyperfocale ;) )


Pourquoi ça fonctionne comme ça ?

Une autre chose qu’il faut savoir pour bien comprendre est que la profondeur de champ ne se répartit pas de manière uniforme en avant et en arrière de l’endroit où vous avez fait la mise au point (que nous appellerons « sujet » dans la suite de cet article). En réalité, 1/3 de la zone de netteté se situe devant votre sujet, et 2/3 derrière. Et vous allez voir que cela va beaucoup nous aider pour utiliser l’hyperfocale.

Image
Répartition de la profondeur de champ autour du sujet


Comment l’utiliser concrètement ?

C’est là qu’on a un léger problème : autant sur les anciennes optiques du temps de l’argentique, l’hyperfocale était souvent indiquée, et il suffisait de régler son optique dessus. Autant maintenant, cette bonne habitude s’est perdue, et il paraît donc impossible de l’obtenir simplement sans faire un complexe calcul mathématique. Mais bonne nouvelle, il y a une astuce ;)

Quand vous faîtes la mise au point à l’infini, la distance hyperfocale est en fait le point net le plus proche de vous. Comment procéder simplement :

Faites un cliché en mettant au point à l’infini.
Regardez le résultat : le point net le plus proche de vous est l’hyperfocale.
Refaites le même cliché en mettant au point sur l’hyperfocale plutôt que sur l’infini.
L’image est toujours nette jusqu’à l’infini, mais en plus vous avez gagné 1/3 de la zone de netteté, entre vous et ce point d’hyperfocale.

Cette technique vous permet d’obtenir un avant-plan net sur des photos de paysage. En pratique, on se contente bien souvent de mettre au point à environ 1/3 de la hauteur de l’image, ce qui est légèrement moins efficace mais beaucoup plus intuitif.

Attention, comme la distance hyperfocale n’est valable qu’à une longueur focale et à une ouverture donnée, il vous faudra refaire l’exercice à chaque fois que vous changez un de ces deux paramètres, c’est-à-dire quand vous zoomez/dézoomez ou quand vous changez l’ouverture !

Si vous souhaitez connaître l’hyperfocale plus précisément, il vous faudra la calculer. Il existe des tables permettant de connaître cette distance selon la longueur focale et l’ouverture, mais c’est un peu fastidieux. Il existe également un excellent calculateur d’hyperfocale : impossible à emmener sur le terrain, mais je vous conseille fortement de le tester pour mieux comprendre ! C’est en anglais mais c’est très simple : il suffit de sélectionner son appareil, la longueur focale, l’ouverture, et la distance du sujet (ne pas oublier de régler en mètres). Vous obtenez ensuite la distance du début et de la fin de la zone de netteté, ainsi que la distance hyperfocale.
>>> http://www.dofmaster.com/dofjs.html <<<

Personnellement, j’utilise une application sur mon téléphone qui me permet de la connaître d’une façon similaire au calcul ci-dessous, mais c’est optionnel : la technique simple consistant à mettre au point à 1/3 de la hauteur de l’image vous permettra la plupart du temps d’obtenir des clichés nets de l’infini jusqu’à vous.

Ce qui est assez étonnant, c’est que grâce à cette distance, on peut obtenir des images totalement nettes même à grande ouverture. Par exemple, avec un 50mm f/1.8 réglé à son ouverture maximale (f/1.8 donc), l’hyperfocale est située à environ 70m. Donc si je mets au point à une distance de 70m, l’image sera nette de l’infini jusqu’à moi. Attention, rappelez-vous la définition plus haut : tout sera net à condition que l’élément le plus proche de moi visible sur le cliché soit à une distance d’au moins 35m (la moitié de l’hyperfocale).

Ces distances paraissent énormes, mais dans un cas plus classique avec un 20mm réglé à f/11, l’hyperfocale ne sera que de moins de 2 mètres ! Dans ce cas, il faut donc faire la mise au point non pas sur l’infini, mais à environ 2 mètres de distance, pour que l’image soit nette de l’infini à une distance d’un mètre de vous (la moitié de l’hyperfocale, toujours). Étonnant non ?

Pour être exact

Pour être exact voici la formule : Image

La distance hyperfocale est environ égale au carré de la longeur focale (F) divisée par l'ouverture du diaphragme (N) multipliée par le cercle de confusion (c).

Le cercle de confusion est une notion difficile à définir rapidement mais simplifions en disant que c'est la grosseur d'un cercle sur le capteur que l'oeil ne peut différencier d'un seul point. Il varie en fonction de la grosseur du capteur. Pour les capteurs les plus utilisés, les valeurs du cercle de confusion sont les suivantes: format 4/3 (ex: Olympus) = 0,015mm format APS-C (ex: Canon 50D) = 0,018mm, plein format (ex: Canon 5D) = 0,029mm. Les appareils photos compactes ont généralement des cercles de confusion d'environ 0.005mm en raison de la petitesse de leur capteur. On peut donc conclure ici que plus le capteur de l'appareil photo est grand, plus petite sera la profondeur de champs.

La distance minimale où la netteté est acceptable sera égale à environ la moitié de la distance hyperfocale. Par exemple, si l'hyperfocale est de 2 mètres, la scène sera nette à partir d'environ 1 mètre de l'appareil photo jusqu'à l'infini.

Prenons un exemple concret: Vous voulez photographier une personne avec un coucher de soleil en arrière plan et vous voulez que les deux soient bien nets. Vous utilisez un objectif grand angle de 18mm sur un appareil avec un capteur APS-C (ex: Canon 50D) et vous décidez de travailler à f/16. La distance hyperfocale sera de 182 / (16 x 0,018) = 1125mm. La scène nette à partir d'environ 560mm jusqu'à l'infini si vous réglez votre mise au point à 1,125 mètres de l'appareil. Vous pouvez donc placez votre sujet, par exemple, à 1,5 mètres de l'appareil photo et vous êtes certain que lui et votre paysage en arrière plan seront parfaitement net. Si on veut être plus précis avec cet exemple, on peut calculer à partir de quelle distance notre image sera nette si nous effectuons la mise au point sur le sujet placé à 1,5 mètres en utilisant la formule suivante:

Image

s est la distance où la mise au point est faite. La distance minimale de netteté acceptable dans cet example sera de 1500 x (1125 - 18) / (1125 + 1500 - 2x18) = 624mm. La scène sera donc nette à partir de 624mm devant l'appareil photo jusqu'à l'infini.

Il n'est pas réaliste de penser qu'on peut calculer l'hyperfocale et la distance minimale de netteté acceptable chaque fois que nous prenons une photographie mais il y a des outils pour ça. Il y a des logiciels en ligne permettant de le faire ou bien des tables qui peuvent être téléchargées. On retrouve aussi des utilitaires sur iPhone ou iPod Touch permettant de calculer cette distance qui est très pratique à connaître lorsqu'on fait de la photographie de paysages. Personnellement, j'utilise Photocalc qui permet également d'autres calculs utiles au photographe.

Image
Sur cette image, la mise au point a été faite sur le rocher de gauche situé à 1,8 mètre.

SOURCE : APPRENDRE-LA-PHOTO.FR

Avatar de l’utilisateur
Personne
Membre de la Team Yark
Message(s) COLON 3249
Inscription COLON Jeu Sep 27, 2007 10:55
Localisation COLON trop cher pour toi.

Re: PHOTOGRAPHIE : L'Hyperfocale

Message par Personne » Jeu Juil 28, 2011 15:44

RZ a écritCOLONSur cette image la mise au point à été fête sur le rocher de gauche situé à 1,8 mètre.

:fear:
Tu dis que tu t'appelles Personne? Je suis tranquille, tu ne tarderas pas à te faire un nom sur une de ces tombes...

Avatar de l’utilisateur
RZ
Admin Yark
Message(s) COLON 11146
Inscription COLON Mer Déc 13, 2006 22:51
Localisation COLON Vers Nantes
CONTACTCOLON

Re: PHOTOGRAPHIE : L'Hyperfocale

Message par RZ » Jeu Juil 28, 2011 15:49

LOL Je corrige.

Avatar de l’utilisateur
immunity
Admin Yark
Message(s) COLON 7778
Inscription COLON Jeu Déc 14, 2006 21:59

Re: PHOTOGRAPHIE : L'Hyperfocale

Message par immunity » Jeu Juil 28, 2011 22:20

Ca dépend pas aussi des points AF que tu peux avoir sur ton appareil ? Car pour ma part je n'ai pas trop ce soucis avec les 51 points que peut prendre mon reflex.

Avatar de l’utilisateur
RZ
Admin Yark
Message(s) COLON 11146
Inscription COLON Mer Déc 13, 2006 22:51
Localisation COLON Vers Nantes
CONTACTCOLON

Re: PHOTOGRAPHIE : L'Hyperfocale

Message par RZ » Ven Juil 29, 2011 07:12

Non non justement, en temps normal on a envie de faire la point sur l'horizon ce qui est déjà très bien.
Mais le fait de faire la mise au point à une distance précise donne encore mieux. Alors une fois que tu as fait ton calcule, soit tu fait la mise au point sur un objet qui est à cette distance (donc avec tes collimateur si tu veux), ou alors tu te met en manuel et tu tourne la bague de ta mise au point en la calant sur la mesure indiqué sur ton calcul.

Le must du must c'est ensuite de déclencher avec une télécommande ou alors avec le retardateur pour pas que l'appareil bouge pendant que tu appuies sur le bouton :)

Avatar de l’utilisateur
immunity
Admin Yark
Message(s) COLON 7778
Inscription COLON Jeu Déc 14, 2006 21:59

Re: PHOTOGRAPHIE : L'Hyperfocale

Message par immunity » Ven Juil 29, 2011 08:16

Le déclencheur à distance est acheté :), enfin il faut un trépied aussi, que j'ai de même acheté.

BUTTON_POST_REPLY